Docteur associé

 

 

Nicolas Jouvenceau est professeur de philosophie en CPGE économique et commerciale au Lycée Ampère (Lyon 2ème) & chargé de cours à la Faculté de philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon III.

Ses travaux de recherche portent sur l’imbrication du désir, de l’imaginaire, de la langue et des institutions.

Dans une optique pluridisciplinaire, où priment la conceptualité philosophique et l’écoute psychanalytique, ils s’efforcent de cerner les mécanismes d’aliénation et les ressources d’émancipation traversant les membres d’une communauté politique.

A la suite d’une thèse sur la “servitude volontaire” (La Boétie), éclairée par les feux croisés de l’histoire, de la sociologie, de la linguistique, de la philosophie politique et de la psychanalyse, se sont révélées notamment l’importance et les ambiguïtés liées à l’investissement pulsionnel de la langue ainsi qu’à sa mise en oeuvre dans et par les institutions.

C’est donc en particulier le rapport psychique et institutionnel de l’humain à la langue qui constitue une des orientations centrales de cette recherche.

 

 

Interventions récentes

 

  • CNAM (Paris), 15 et 16 mars 2012, Troisièmes journées de la recherche sociale, communication intitulée : “Travail social et reconnaissance du tort politique. Comment se faire médiateur de la mésentente ?”
  • EVS – Environnement Ville et Société – UMR 5600 (Lyon), 26 avril 2012, journée d’étude, communication intitulée : “La frontière du “social” et du “politique”, une délimitation éminemment politique”.

 

 

Télécharger le CV de N. Jouvenceau