33 (0)1 88 12 01 33
Sélectionner une page

 

Doctorante

 

Thèse : L’épreuve de l’unité et de la visibilité. Le CNEF et l’institutionnalisation du mouvement évangélique français (1969-2020)

 

Directeurs de thèse : Patrick Cabanel & Sébastien Fath

 

Établissement de soutenance : École Pratique des Hautes Études

 

Thèmes de recherche : Les évangéliques en France, Les liens entre les institutions religieuses et l’État

 

Projet de recherche :

En 2017, les protestants évangéliques ne représentaient qu’1% de la population française. Leur mouvement croît pourtant exponentiellement et traverse une importante réforme organisationnelle. Historiquement éparpillées en assemblées locales et indépendantes, les églises évangéliques françaises se sont constitué un réseau de plus en plus conséquent tout au long du 20ème siècle. En 2003, leurs dirigeants ont fondé le Conseil National des Évangéliques de France (CNEF), regroupant 70% des unions d’églises évangéliques. A travers cette alliance, ils entendent développer « l’unité » mais aussi la « visibilité » des évangéliques, notamment en en représentant les intérêts auprès de l’État. Cette thèse a donc pour but de saisir comment la création et l’évolution actuelle du CNEF structurent un rapport des évangéliques français au politique, en articulant des doctrines religieuses, des méthodes organisationnelles et des interactions avec le reste de la sphère publique française.

 

mots-clés : évangéliques ; protestantisme ; institutionnalisation ; politique ; christianisme ; État

 

 

Consulter le CV de Constance Varoquier