33 (0)1 88 12 01 33
Sélectionner une page

Chers collègues,

Notre prochain Séminaire des Etudes mongoles et sibériennes se tiendra le mercredi 5 février 2020 au 54, boulevard Raspail, salle 26 (sous-sol) de 14 à 16h. Malheureusement notre intervenant, Robin Toublan, qui devait nous parler d’une fête évène, est malade. Nous proposons donc une intervention pour le remplacer :

 

 

L’empire Hünnü/Xiongnu, nouvel âge d’or des Mongols ? Imaginaire, nationalisme, mode et marketing en République de Mongolie

 

par Isaline Saunier et Isabelle Charleux

 

Résumé

« The Hu », un groupe mongol nationaliste mêlant heavy metal et chant de gorge, connaît actuellement un succès international ; leur nom se réfère aux Hünnü (Xiongnu, IIIe siècle av. n. è.-IIe siècle apr. n. è.) qui ont fondé le premier empire des steppes. Les Mongols revendiquent aujourd’hui les Hünnü comme leurs ancêtres, et traduisent « Hünnü » par « Hun » dans les langues européennes : comme les Mongols de Gengis khan, ils (leurs descendants supposés) auraient envahi l’Europe. A tous points de vue, l’empire Hünnü apparaît comme le précurseur de l’empire gengiskhanide : on fait remonter aux Hünnü, outre l’invention de l’empire, un grand nombre de traits de la culture matérielle, les institutions civiles et militaires, le code de loi, la « démocratie guerrière », le chamanisme ou encore le culte du ciel que l’on attribuait jadis à Gengis khan. Cette présentation s’intéresse à l’engouement depuis 2011 pour les Hünnü en République de Mongolie contemporaine, à partir des discours et représentations des Hünnü et leur exploitation commerciale ; elle se penchera plus particulièrement sur le rôle des archéologues et historiens dans la diffusion de cette mode, et sur sa réappropriation par des marques commerciales, les arts de la scène et en particulier par la mode vestimentaire.

 

En espérant vous voir nombreux quand même,

 

Isabelle Charleux, Grégory Delaplace, Sandrine Ruhlmann et Virginie Vaté

error: Content is protected !!