33 (0)1 49 60 40 66

Interactions et créativités religieuses : perspectives anthropologiques

 

 

Responsables : Detelina Tocheva et Virginie Vaté

 

 

Initialement nommé « Perspectives anthropologiques sur le religieux »,  l’axe « Interactions et créativités religieuses : perspectives anthropologiques » a commencé ses activités au sein du GSRL en 2016.

 

Les phénomènes d’interactions et de créativités religieuses que nous observons sur nos terrains, au plus près des acteurs et de leurs pratiques, nous incitent à élaborer une réflexion collective pour contribuer aux débats théoriques sur les transformations du religieux et ses implications rituelles, économiques et politiques. Un des objectifs de cet axe est d’accorder une attention particulière aux formes d’expression du religieux, à la multiplicité des interprétations qui leur sont accordées et aux créativités qui les modèlent.

 

Ces dynamiques sont abordées dans une dimension comparative. Nos échanges portent sur de nombreuses aires culturelles afin de nous permettre d’explorer différentes dimensions du religieux en les mettant en perspective les unes par rapport aux autres.

 

Quelques thématiques spécifiques réunissent cependant un certain nombre des participants réguliers à l’axe. C’est le cas notamment de l’anthropologie du christianisme, abordée en particulier au travers de l’étude du christianisme orthodoxe et du catholicisme. Nous avons organisé deux demi-journées (Anthropologie(s) du catholicisme ; Orthodoxie en Russie et Pologne, en 2016) et une journée d’études (Orthodoxies en interactions, en 2017). Plusieurs projets portent actuellement sur l’orthodoxie : Orthodox Christianity and Indigenous People of Alaska and Chukotka, Detelina Tocheva, Jean-Luc Lambert, Virginie Vaté). Une autre thématique importante pour l’axe est celle des nouvelles spiritualités à laquelle s’intéressent plusieurs doctorants et post-doctorants. Par exemple, Viola Teisenhoffer met en avant le lien intime entre mouvements néo-païens, catholicisme et nationalisme dans la Hongrie contemporaine.

 

L’axe fonctionne au travers de séminaires, de journées et de demi-journées d’études, qui réunissent des membres statutaires et associés du GSRL, doctorants et post-doctorants, ainsi que des chercheurs appartenant à d’autres structures, y compris à l’étranger. Ses activités ont pour but de présenter et discuter des travaux récents et en cours sur le religieux dont le principal outil de travail est le recueil de données empiriques par les méthodes ethnographique et sociologique de l’enquête de terrain, ou encore l’analyse d’archives et de sources diverses dans une démarche relevant de l’anthropologie historique.

 

 

 

Voir les activités 2017-2018

 

Voir les activités 2016-2017

 

Voir les activités 2015-2016

 

 

 

2017

  • 13 janvier 2017 : Viola Teisenhoffer (LESC), « Devenir un vrai ‘Magyar’ : identité et nationalisme dans le renouveau païen en Hongrie au prisme du rituel ‘Couronne de Lumière’ » ;
  • 17 mars 2017 : Laurent Amiotte-Suchet (Université de Lausanne et GSRL), « Dans le quotidien des sœurs âgées. Ethnographie des couvents confrontés à la vieillesse et à la dépendance », et Petru-Lucian Cirlan (EPHE, GSRL), « Religion, Constitution et mariage dans la Roumanie contemporaine » ;
  • 16 juin 2017 : Journée d’études « Orthodoxies en interactions » (organisée par Marie-Amélie Salabelle, Detelina Tocheva et Virginie Vaté).

 

2016

  • 11 mars 2016 : Demi-journée d’études sur le christianisme orthodoxe (organisée par D. Tocheva) : intervention de Tobias Köllner (Université de Magdeburg), « The Day of Saints Peter and Fevroniia: Religion, Politics and the Construction of New Moralities and Identities in Russia », et Agata Ladykowska (Université de Varsovie), « Shifting between Modernities: Religion, Class, and Economic Prosperity in Post-socialist Poland » ;
  • 10 mai 2016 : Séminaire conjoint avec le programme « Religions et Sociétés en Asie » : Ksenia Pimenova (GSRL), « Religions traditionnelles et État postsoviétique : réflexions à partir du cas touva ».
  • 13 mai 2016 : Demi-journée d’études « Anthropologie(s) du catholicisme » (conjointe avec l’Atelier des chercheurs post-doctorants du GSRL), organisée par Yannick Fer et Gwendoline Malogne-Fer.
  • 15 novembre 2016 : Deema Kaneff (Université de Birmingham), “The Business of Religion: Moral Authority and Local Conflicts in Rural Ukraine”;