33 (0)1 49 60 40 66

Réunion du programme

« Religions et sociétés en Asie :

Recompositions, circulations, sécularisations du religieux »

 

Mercredi 27 mars 2019, 15h – 17h (GSRL, salle A) :

 

Le protestantisme en contexte d’immigration

 

 

P. Blaise Beboua (doctorant EPHE) : De l’affinité élective entre milieu religieux et engagement civique chez les immigrants récents (post-1965) : le cas des protestants évangéliques chinois de Toronto (et de Paris)

 

La religion est profondément liée à la vie civique de nombres d’immigrants. Elle les insère dans des communautés et leur offre des ressources pratiques (leaders, réseaux, cadre moral et politique, motivations) pour l’engagement civique. Tel semble être le cas du christianisme pour les immigrants chinois qui se convertissent à cette religion. Comparés aux immigrants ayant une autre affiliation religieuse, les chrétiens chinois des États-Unis, par exemple, quoique moins impliqués dans d’autres formes de participation politique, votent le plus. Ils sont également connus comme étant politiquement plus conservateurs que le reste des immigrants asiatiques. Si de telles données comparatives ne sont pas disponibles pour le Canada, toutefois, certains constats y suggèrent aussi une tendance fortement conservatrice chez les chrétiens chinois.

 

Moins connue, car peu étudiée, est l’interface s’établissant entre le christianisme de ces immigrants chinois et leur vie civique. Le but de notre projet est de s’attaquer à cette lacune de la littérature sur l’intersection entre religion, engagement civique et immigrants récents (post-1965) en Amérique du Nord, en s’intéressant, à partir du contexte canadien, au cas des protestants évangéliques chinois de Toronto. Une analyse comparative avec les protestants évangéliques chinois de Paris nous permettra également d’enrichir nos recherches. Notre question principale sera de savoir s’il existe — comme nos données préliminaires nous permettent d’en faire l’hypothèse — une affinité élective entre l’engagement civique de ces immigrants et leur milieu religieux évangélique torontois.

 

 

Pascal Bourdeaux (EPHE) : Du protestantisme en Indochine aux églises de diaspora sud-est asiatiques : réflexions sur la transnationalisation du religieux contemporain.

 

Depuis que se sont constituées dans les années 1980 d’importantes diasporas sud-est asiatiques dans les pays occidentaux, le protestantisme évangélique est l’une des religions pratiquées par ces populations migrantes y compris en France. Selon les affinités théologiques et les affiliations institutionnelles, plusieurs cas de figure se présentent : certaines communautés s’insèrent localement, d’autres visent à maintenir des sociabilités préexistantes, d’autres encore fonctionnent comme de nouveaux réseaux missionnaires tournés vers les pays d’origine. Après un court rappel de l’arrière-plan colonial de cette question, nous évoquons les interactions que nous pouvons percevoir actuellement entre églises de migrants et dénominations nationales protestantes.