Une chercheuse à la une :

 

Hommage à Françoise Lautman (1935-2019)

 

 

Directrice de recherches au CNRS, Françoise Lautman est une figure fondatrice du Groupe Sociétés Religions Laïcités (UMR 8582). Cette chercheuse de grand talent a, depuis l’origine,  nourri sans discontinuer la vie intellectuelle de notre laboratoire. Elle vient de tirer sa révérence, le lundi 4 mars 2019. Retour sur un itinéraire de recherche.

 

 

Parcours

 

Si le laboratoire Groupe Sociétés Religions Laïcités (GSRL) existe dans sa forme actuelle, il le doit, en partie, à Françoise Lautman. Françoise a en effet dirigé le Groupe de Sociologie des Religions (GSR), dans une phase délicate, de 1991 à 1994. Elle a permis et facilité la transition vers ce qui allait devenir le GSRL. En 1995, le laboratoire GSRL était finalement mis en place et dirigé par Jean Baubérot, avec l’appui de Françoise Champion et… Françoise Lautman. Co-directrice de l’IRESCO, engagée aussi dans d’autres responsabilités, Françoise n’en est pas moins restée très présente au GSRL, participant avec verve et vivacité analytique aux séminaires internes et réunions de programme.

Figure éminente du monde de l’ethnologie (elle présida notamment la Société d’ethnologie française),  elle a été chargée de mission au Musée des Arts et Traditions Populaires. Elle était également proche de la sociologie, qu’elle connaissait bien, et valorisait une approche “sciences sociales” qui combine les regards des différentes sciences humaines.  Passionnée, chaleureuse et d’une inépuisable curiosité intellectuelle, il fallait l’entendre parler des ostensions de Saint-Junien en Limousin, un de ses grands terrains de recherche !

 

Parmi ses nombreux travaux, elle a notamment dirigé Ni Eve ni Marie, luttes et incertitudes des héritières de la Bible (Labor et Fides, 1998), un ouvrage collectif pionnier sur les recompositions des rôles féminins dans les monothéismes contemporains. Ses champs d’intérêt portaient en particulier sur la religion au féminin, les pratiques de piété populaire, les formes sensibles de la religion, et l’oecuménisme de terrain. Elle était amie de longue date de l’AFSR (Association Française de Sciences Sociales des Religions), co-dirigeant plusieurs ouvrages collectifs issus des colloques AFSR annuels, dont Gestions religieuses de la santé (avec Jacques Maître, en 1995).  Elle avait la même proximité avec la revue des Archives de sciences sociales des religions, dirigée aujourd’hui par Denis Pelletier (EPHE/GSRL). Elle était entrée au comité de rédaction de cette revue en 1987. Responsable pendant plusieurs années du bulletin bibliographique (elle rédige plus de 80 notices), elle avait rejoint le comité scientifique international des Archives lors de sa fondation en 2010. 

 

 

 

Travaux récents

 

Françoise Lautman trouvait l’énergie et l’enthousiasme, en 2014, pour soutenir une thèse de doctorat en théologie protestante (9 mai 2014). Le mémoire, réalisé sous la dir. d’Elisabeth Parmentier, s’intitule Les mutations de l’oecuménisme local, dans une perspective comparée (1976-1986, 2002-2012). Un nouvel apport à  l’anthropologie du Croire, au plus près des pratiques et des relations des acteurs, interrogeant ce rapport à l’altérité qui n’a cessé d’animer la curiosité de Françoise.

 

 

Sept mots clefs

 

#Anthropologie #Croire #Ethnologie #Femmes&Religion #FormesSensiblesDuReligieux #Oecuménisme #Ostensions

 

 

Liens internet

 

Publications de Françoise Lautman sur Cairn :

https://www.cairn.info/publications-de-Françoise-Lautman–36916.htm

Françoise Lautman sur le site BNF :

https://data.bnf.fr/fr/11911372/francoise_lautman/

Thèse 2014 de Françoise Lautman (1ère version) en accès libre :

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01423844