Article d’Alexis Artaud de la Ferrière paru dans le Journal of North African Studies (vol. 24, 2019) sur l’Église Catholique en Tunisie.

 

“Depuis l’indépendance nationale de la Tunisie en 1956, l’Église catholique a maintenu sa présence dans ce pays malgré l’effondrement démographique des catholiques et malgré les liens historiques de l’Église avec l’État français sous le régime du protectorat. L’Église en Tunisie a réussi à maintenir sa position dans le pays après l’indépendance en se transformant d’une institution coloniale triomphaliste en une institution que nous qualifierons de “transliminale”. Située dans une position liminale vis-à-vis du monde tunisien et du monde catholique, l’Église en Tunisie post-indépendance a continué d’exister grâce à un processus constant de traduction et de médiation entre ces deux espaces. Cet article examine l’évolution historique de cette situation et les principales dimensions qui constituent la transliminalité de l’Église institutionnelle.”

Consulter l’article

 

Version PDF