33 (0)1 49 60 40 66

24 janvier 2019 au GSRL

 

 

 

 

Le GSRL a organisé, le 24 janvier 2019 à partir de 14H, sa journée annuelle d’accueil des nouveaux doctorants. En salle A, les échanges ont été riches et passionnants, avec une forte valeur ajoutée informative.

 

L’assistance, en revanche, était clairsemée, ce qui invite à deux choses : une communication interne plus appuyée, et une mobilisation plus responsable. Faire un doctorat n’est pas une entreprise solitaire, mais un processus solidaire, où le laboratoire d’accueil et l’école doctorale sont là pour accompagner les étudiants!

 

Quatre exposés interactifs ont scandé la réunion principale, qui a été suivie d’un goûter, d’une photographie de groupe et d’une visite guidée du laboratoire.

 

Le directeur du GSRL, Sébastien Fath, a commencé par présenter l’histoire, l’identité et le périmètre du laboratoire, en soulignant 6 domaines dans lesquels le GSRL a besoin des doctorants, et 6 éléments que le GSRL peut apporter aux doctorants (sociabilité de la recherche, formation continue, espace d’accueil, possibilité de financement, visibilité de l’activité, signature du GSRL). Pascal Bourdeaux, directeur adjoint du GSRL, a ensuite rappelé, à partir de son propre parcours, combien l’accompagnement d’un laboratoire est précieux dans un parcours individuel de recherche. Lorsqu’il était doctorant, Pascal Bourdeaux n’était pas rattaché à un laboratoire, et a dû tout créer seul. L’aide d’un labo, et l’insertion dans un programme (comme le programme “Asie”) est un appui précieux ! Laurence Mabit, secrétaire générale du GSRL, a ensuite illustré cette réalité en détaillant les multiples opportunités proposées aux doctorants insérés au GSRL, dont l’accès à un espace de travail calme et accueillant, avec des ordinateurs, la possibilité d’imprimer des documents, de se nourrir sur place (cantine du CNRS), d’obtenir une aide financière pour la recherche etc. Enfin, Christophe Grellard, responsable de la mention RSP pour l’école doctorale de l’EPHE (fondée en 2006), a détaillé, en s’appuyant sur des documents Powerpoint imprimés, les multiples atouts de l’insertion dans l’école doctorale, depuis l’admission jusqu’à la soutenance en passant par l’accompagnement (CST, Comité de Suivi de Thèse). Il a aussi pointé l’importance des ECTS (European Credit  Transfer Scale), qu’il fait accumuler au cours des trois (ou quatre) ans de thèse. Un échange avec les doctorants et leurs représentants (Cantaura La Cruz et Martial Vildard) a permis de compléter le recueil des éléments d’information utiles.

 

Télécharger le résumé de la journée d’accueil des doctorants ( format word )