33 (0)1 88 12 01 33
Sélectionner une page

 
 
Jean Baubérot publie son nouvel ouvrage Improbables amours, aux éditions de la Libre Pensée. Sous-titré “roman historique et actuel”, c’est la version intégrale, “non expurgée”, et jamais éditée de son Émile Combes et la princesse carmélite paru en 2005. Il nous y fait découvrir un événement politique majeur, la loi de séparation de 1905, au travers d’un chassé-croisé amoureux à un siècle de distance. Bien plus qu’un nouveau constat sur la séparation des Églises et de l’État, l’auteur souhaite éveiller les consciences en proposant cette double intrigue, tout en mettant subtilement en avant les relations hommes/femmes avec l’expérience d’une masculinité fragile, menacée avant de découvrir que seule une femme libre peut rendre un homme vivant et heureux.
 
 
Présentation :
 
“Aujourd’hui il existe dans le monde de nombreuses œuvres dont les rééditions sont différentes de la première version. Les raisons sont vastes à cette envie de rééditer son œuvre : l’auteur n’a pas pu tout dire dans son premier roman, un manque de satisfaction, une maison d’édition peu rigoureuse, l’envie de l’auteur de redécouvrir son livre, etc.
 
On peut donc comprendre l’attention ou l’obstination des écrivains de se remettre encore et toujours à l’ouvrage. Et les exemples ne manquent pas. Un des exemples connu est celui de Michel Tournier qui écrivit en 1967 « Vendredi ou les Limbes du Pacifique » avant de donner plus tard, en 1971 une adaptation pour la jeunesse, « Vendredi ou la Vie sauvage ».
 
C’est le cas ici, Jean Baubérot nous fait découvrir la troisième édition du roman historique « Émile Combes et la princesse carmélite », édition qui constitue la version originelle et donc… la première. Expliquer ce petit paradoxe revient à raconter, brièvement, l’histoire de ce manuscrit et les raisons de ses deux publications différentes. La première sous forme raccourcie en 2005 (rééditée en 2007), a fait peur à la maison d’édition car celle-ci craignait que l’auteur, Jean Baubérot, « n’entache » sa réputation de chercheur enseignant en publiant un tel roman. Mais cette substitution d’une version abrégée au texte premier a coûté à l’écrivain en devenir. C’est pourquoi, dès le 30 novembre 2020 vous découvrirez la version intégrale, « non expurgée » qui restitue la dualité du roman, à la fois « historique et actuel ».”
 
 
 
 
 
 
(Source: dossier de presse et communiqué de presse “Improbables Amours” par Camille Belin-Barrière)
error: Content is protected !!