Nous avons le plaisir de vous annoncer la tenue du colloque :

 

L’Irak : un État sans nation? Contestations, ingérences, milicisations 

 

dans la salle Colbert de l’Assemblée Nationale, le jeudi 12 décembre 2019.

Vous pourrez y écouter Pierre-Jean Luizard, à l’occasion d’une table-ronde intitulée traitant de l’Irak sous l’occupation britannique puis américaine.

 

INSCRIPTION EN LIGNE

  Votre date et lieu de naissance vous seront demandés car ils sont obligatoires pour valider votre inscription auprès de l’Assemblée nationale.  

COLLOQUE

JEUDI 12 DÉCEMBRE – 9h-18h
Assemblée nationale
Salle Colbert
126 rue de l’Université, Paris 7e
                                    INSCRIPTION OBLIGATOIRE

 

L’Irak, un État sans nation? Contestations, ingérences, milicisations

Sous le haut-parrainage de Gwendal Rouillard, député du Morbihan,
membre du groupe d’amitié France-Irak.

 

En 2021, l’Irak en tant qu’État aura 100 ans ! Et pourtant, il souffre encore de son incapacité à intégrer ses sunnites, ses chiites, ses kurdes, ses chrétiens et ses autres communautés dans une “irakicité inclusive”.
Le vaste mouvement de contestation populaire qui s’y est déclenché il y a quelques semaines est révélateur des profondes contradictions d’un pays qui aspire aussi bien à un Etat qui serait tout entier dédié à l’intérêt général et à une construction nationale qui dépasserait les appartenances communautaires tout en les intégrant.
Ce colloque entend resituer ce mouvement populaire dans l’histoire longue de l’Irak en revenant sur les conditions géopolitiques de la création de l’Etat, sur celles de la fabrication de la nation et, enfin, sur les fractures consécutives à la militarisation d’une société sans cesse confrontée à des violences endémiques.

 

Programme

 

8h30-9h
Accueil du public

 

9h
Ouverture
Jean-Jacques Bridey, président du groupe d’amitié France-Irak de l’Assemblée nationale
Mala Bakhtyar, président de la Fondation Dabran
Jean-Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO

 

9h30-10h30
Introduction à deux voix : le mouvement de contestation en Irak
Irada Al-Jubori, professeure à l’Université de Bagdad
Hosham Dawod, anthropologue, chercheur au CNRS

 

10h30-12h15 : 1re table-ronde
Retour sur l’histoire : l’Irak sous les deux occupations, britannique et américaine
Pierre-Jean Luizard, directeur de recherche au CNRS
Myriam Yakoubi, maître de conférences à l’université de Toulouse
Philip Golub, professeur à l’Université américaine de Paris

 

14h-15h45 : 2e table-ronde
La fabrication de la nation irakienne
Adel Bakawan, directeur du Centre de sociologie d’Irak (université de Soran)
Hemin Aziz, maître de conférences à l’université de Koya, chercheur associé au
Centre de sociologie d’Irak
Basma Habib, Membre du Haut-commissariat aux droits de l’homme en Irak

 

16h-17h45 : 3e table-ronde
La militarisation/milicisation de la société irakienne et la perspective de sortie de la violence
Loulouwa Al-Rachid, codirectrice de programme au Carnegie Middle East Center
Herish Rasul, maître de conférences à l’université de Sulaymaniyah, chercheur
associé au Centre de sociologie d’Irak
Discutant : Michel Wieviorka, directeur d’études à l’EHESS, président du
directoire de la Fondation de la Maison des sciences de l’homme

 

17h45 : Clôture
Le rôle de la France en Irak

 

Colloque co-organisé par l’iReMMO la Fondation Dabran
et l’Institut français d’Irak