Islam, politiques, sociétés

 

Programme du GSRL pour la période 2014-2018

 

Responsable : Pierre-Jean Luizard

 

Le programme Islam, politiques, sociétés est destiné à fonctionner autour d’un séminaire construit sur deux axes : d’une part, ceux liés aux questionnements des Printemps arabes (la place de l’islam dans les constitutions, l’égalité entre citoyens, le statut personnel et la condition de la femme, le statut des minorités religieuses, la liberté religieuse), de l’autre, ceux dédiés au culte des saints dans l’aire arabo-turco-persane. Les deux axes sont appelés à se développer, notamment à travers des projets déposés en 2012 auprès de l’ANR pour lesquels nous sommes dans l’attente d’une réponse.

Le premier, co-dirigé par Pierre-Jean Luizard (GSRL) et Anna Bozzo (Roma Tre), est l’axe « les sociétés civiles dans le monde musulman ».

Le second axe du programme Islam, politiques, Sociétés concerne l’étude du culte des saints dans l’aire arabo-turco-persane. Cet axe est co-dirigé par Pierre-Jean Luizard et Thierry Zarcone (GSRL) et Pedram Khosronejad (St Andrews University, Écosse). Il part du constat de la permanence du culte des saints dans l’aire musulmane, et même de sa prépondérance dans les rituels et les croyances, souvent occultées par la visibilité de l’islam politique. Cet axe va continuer à fonctionner au rythme d’un workshop par an, alternativement à St Andrews et à Paris. Les actes de chaque workshop sont systématiquement publiés (en anglais, souvent chez Brill).

 

Parmi les thèmes retenus pour les années à partir de 2014 :

  • 2014 : publication des actes du workshop international de 2013 tenu à Paris ou à Istanbul (IFEA) sur Karbala : actualité, mythe, et interprétation de la tragédie de Karbala.
  • 2014 : workshop international sur Les gens de la famille du Prophète, lectures multiples.
  • 2015 : workshop international sur Rituels autour de saints musulmans, descriptions et polémiques. -* 2016 : workshop international sur Le bestiaire des saints.
  • 2017 : workshop international sur Le culte des saints musulmans et ses opposants.
  • 2018 : workshop international à Aix-en-Provence sur Le langage d’une tradition non écrite : architecture sacrée, symbolique et image.

 

Deux autres thèmes seront également abordés :

  • le statut actuel des écrits du culte des saints : les nouvelles hagiographies ;
  • culte des saints, confrérisme et politique (GSRL, St Andrews University, CETOBAC/EHESS, CEIAS/EHESS). Le cadre retenu pour ces deux derniers thèmes est à définir.

 

Dans le cadre de notre axe, Pedram Khosronejad développera également deux projets intitulés :

  • « Visual and material representations of Moharram including photography and cinematography »
  • « Islam, Martyrdom and Sainthood in 20th and 21st Century: ideology, politics and polemics, creation of shrines, pilgrimage, veneration, visual and material representations ».

 

Séminaires

  • 29 mai 2015 – Detelina Tocheva (GSRL) : Visions de modernité, pratiques d’inclusion : Réflexions basées sur une étude ethnographique des mutations post-socialistes de l’islam dit ’traditionnel’ dans la région des Rhodopes, Bulgarie.

 

Axe « chiisme »

Dans l’islam chiite un vaste et profond renouvellement s’est opéré dans le champ intellectuel à la suite de la Révolution islamique iranienne. Il se manifeste notamment par le renouvellement des doctrines de l’autorité, par la reconstruction de la pensée religieuse, ainsi que par l’élargissement du cadre du droit islamique.

Au nom de la nécessité d’appliquer la loi islamique, l’ayatollah Khomeiny a conçu et incarné une innovation radicale dans le droit et dans la doctrine de l’autorité chiites, rapprochant la fonction du juriste religieux de l’autorité du Prophète de l’islam (théorie de la velâyat-e faqîh, « guidance du juriste »).

En introduisant de façon centrale la question de l’État dans le droit islamique (fiqh) chiite, et en mettant en pratique sa vision, le fondateur de la République islamique iranienne a entraîné l’essor de la théorie politique chiite.

Cependant, l’innovation doctrinale de Khomeiny n’a pas seulement provoqué l’essor des théories politiques. Elle a aussi soulevé des objections et un rejet sans appel parmi les juristes les plus éminents, qui récusent la légitimité des théories positives de l’État et qui font valoir leurs arguments sous la forme concise de l’avis juridique.

Les recherches des prochaines années de l’axe « chiisme » du programme du GSRL « Islam, politiques, sociétés » seront surtout consacrées au renouvellement des doctrines de l’autorité induit par l’institutionnalisation de la théorie de l’ayatollah Khomeiny.

Le séminaire hebdomadaire à l’EPHE (« Le renouvellement du paysage intellectuel chiite depuis la Révolution islamique iranienne ») sera le lieu privilégié de ces recherches.

 

 

Séminaires et réunions de programme

 

2016

Le 6 septembre 2016, un quatrième séminaire franco-japonais rassembla à Paris les doctorants français et japonais sur l’histoire du soufisme.

 

 

2015

Les 10 et 11 février 2015, Pierre-Jean Luizard et Thierry Zarcone ont été invités par l’Institut d’Études Avancées de Nantes pour une journée d’études intitulée « Image of Prophet and Saints among Muslim communities: hadith, sonnat and practice ».

Le 18 février 2015, un colloque intitulé « Image, Iconography and Visual Representation in Shiite Islam and Sufism » a été organisé au GSRL par Pierre-Jean Luizard, Thierry Zarcone et Pedram Khosronejad, en collaboration avec l’EPHE, le CETOBAC et le CEIAS.

 

 

2014

Pierre-Jean Luizard, Thierry Zarcone et Pedram Khosronejad ont été invités par l’université d’Ispahan en Iran du 10 au 12 mai 2014 pour participer à un colloque commun (auquel l’IFRI de Téhéran s’est joint) sur « The Veneration of Saints : a Sunni and Shia comparison ». La publication des actes en persan et en anglais est prévue pour fin 2017.

 

 

2013

Le 6 décembre 2013 a été organisé un colloque à Paris, avec la participation de St Andrews University et du Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques (CETOBAC, UMR 8032), intitulé « Le bestiaire des prophètes et des saints de l’islam ».

La troisième réunion commune des séminaires franco-japonais a eu lieu à Paris (22 novembre 2013) et était intitulée « Saint Cults, Mausoleums and Sufi Lineages ».