33 (0)1 49 60 40 66

Axe transversal – Interactions et créativités religieuses : perspectives anthropologiques

 

 

Responsables : Detelina Tocheva et Virginie Vaté

 

 

Problématique

 

Les dynamiques d’interactions et de créativités religieuses que nous observons sur nos terrains nous incitent à poursuivre l’analyse de ces phénomènes au plus près des acteurs et de leurs pratiques. Pour les aborder, la dimension comparative, si importante pour la démarche anthropologique, nous invite à ne pas limiter nos échanges à une seule aire culturelle ou à une seule confession mais bien à tenter d’explorer les différentes formes d’expression et de créativité religieuse en les mettant en perspective les unes par rapport aux autres. En effet, c’est par le croisement et la comparaison des différents terrains des chercheurs du GSRL (et d’ailleurs) que peut s’élaborer une réflexion collective sur ces thématiques. Nous entendons ainsi contribuer aux divers débats théoriques sur les transformations du religieux et ses implications formelles, économiques et politiques.

 

 

Notre axe s’intitule « Interactions et créativités religieuses : perspectives anthropologiques ». Forts du résultat de deux ans de fonctionnement sous l’exercice quinquennal précédent, nous poursuivons les activités de l’axe lors de ce quinquennal 2019-2023 sous une forme d’organisation similaire. Au travers de matériaux empiriques et d’analyses comparées, nous développons nos réflexions sur les christianismes (protestantisme, catholicisme, orthodoxie) en tant que tels et les situations de tension et de dialogue avec d’autres formes religieuses (chamanisme, islam…) auxquelles sont confrontés les acteurs et les pratiques. Nous accordons une attention particulière aux contenus de ces pratiques, ainsi qu’à la créativité et à la multiplicité des interprétations accordées à ces pratiques. Nous ne négligeons pas pour autant d’aborder les enjeux politiques, économiques et sociaux sous-jacents à ces interactions du religieux. Nous souhaitons par ailleurs développer un volet sur les nouvelles spiritualités, bénéficiant au sein du GSRL d’un vivier de jeunes chercheurs important sur cette thématique. L’intégration de Viola Teisenhoffer, recrutée pour un post-doctorat d’un an dans le cadre du LabEx Hastec, nous a aidés à insuffler cette dynamique.

 

 

Mode de fonctionnement

 

Le mode de fonctionnement adopté lors du contrat quinquennal précédent est repris pour cet exercice 2019-2023. Nous organisons des séminaires et des journées d’études devant déboucher sur des publications.

 

 

 

Liste des Membres :

Chercheurs CNRS : Detelina Tocheva, Virginie Vaté

Enseignants-chercheurs : Valérie Aubourg, Oscar Calavia Saez, Roberte Hamayon, Jean-Luc Lambert, Sylvie Peperstraete

Doctorants : Juan Carlos Alvarez, Franconi Antoine, Marie-Véronique Amella, Yann Borjon-Privé, Petru-Lucian Cirlan, Gabriel Gonzalez, Denise Goulart, Sandra Herran, Clément Jacquemoud, Kristina Kovalskaya, Cantaura La Cruz Perez, Nicolas Latsanopulos, Bertrand Lobjois, Maria del Rocio Maza Garcia de Alba, Flore Muguet, Marie-Christine Pedariosse, Jean-Baptiste Pesquet, Loïc Vauzelle, Rosa Nallely Moreno Moncoya

Chercheurs post-doctorants : Alfonsina Bellio, Stéphanie Boutevin, Claude Grin, Andrea Leiva Espitia, Gwendoline Malogne-Fer, Aurélien Mokoko-Gampiot, Ksenia Pimenova, Julie Remoiville, Laura Steil, Viola Teisenhoffer

 

*

***

*