33 (0)1 49 60 40 66

Imaginaires

 

Programme du GSRL pour la période 2014-2018

 

Responsables : Séverine Mathieu & Vincent Delecroix

 

Le programme « Imaginaires » s’inscrit dans la continuité du travail effectué lors du contrat 2010-2013 et qui a regroupé des chercheurs du GSRL, en sociologie, histoire, anthropologie et philosophie, autour de la question de la place et du rôle des représentations religieuses dans la construction des imaginaires collectifs au sein des sociétés modernes. Car il ne s’agit pas seulement d’observer et d’évaluer l’affaiblissement éventuel de la capacité des représentations religieuses à informer la vie sociale comme les structures politiques, les mutations qui les affectent dans la modernité et la manière dont les religions elles-mêmes s’y rapportent, les conservent, les font valoir dans l’espace public ou même les reconstruisent : cette question fournit aussi évidemment un analyseur pertinent des phénomènes de sécularisation qui informent et bouleversent, au sein de ces sociétés, les représentations collectives comme les représentations individuelles, qui affectent le rapport à soi des individus comme les formes sociales ou politiques dans lesquelles ils agissent et discutent. À la lumière de cette question, il est donc aussi possible d’examiner de façon critique les conceptions diverses de la sécularisation elle-même, comme « mondanisation » des représentations religieuses, comme leur liquidation pure et simple ou comme construction d’imaginaires nouveaux ayant une force structurante et auxquels les traditions religieuses peuvent éventuellement fournir une contribution.

En 2011, il a été décidé de faire participer ce programme au Labex Hastec, dont un des programmes collaboratifs, « Savoirs scientifiques, savoirs religieux, savoirs sociaux » (N°2) est animé par Denis Pelletier. L’un des objectifs de cet axe est d’interroger dans la longue durée la notion même de science religieuse, à partir d’études empiriques, entre savoirs religieux qui disent la vérité sur le monde et savoirs scientifiques qui disent la vérité sur le religieux. Dans cette interrogation, la notion d’imaginaires a toute sa place et c’est pourquoi les membres de ce programme intégreront, pour les prochaines années, leur réflexion à celle de ce Labex.

Le programme prend ainsi dans le nouveau contrat la forme plus souple d’un programme transversal, traversant les autres axes de recherche, tout en conservant le groupe de travail déjà constitué. Dévolue d’une part à établir une première synthèse des travaux exposés sous la forme d’une journée d’études, cette forme, d’autre part, permettra d’ouvrir les séances aux problématiques et aux thématiques développées dans les autres programmes, que ce soient celles du pluralisme et de la laïcité ou celles du genre, en les reliant ponctuellement à notre question centrale.

 

 

Séminaires et réunions de programme

 

Le séminaire s’est tenu sous la responsabilité de Denis Pelletier et de François Trémolières, aujourd’hui professeur de littérature moderne à l’université Rennes 2.

 

2017

10 janvier 2017 : Luce Giard (CNRS-EHESS) : « Michel de Certeau captivé par l’Amérique latine ».

24 janvier 2017 : Charlotte de Castelnau L’Estoile (Université Paris Diderot) : « Michel de Certeau et la conversion du missionnaire ».

7 février 2017 : Guido Mongini (Université de Turin) : « Michel de Certeau, historien de la Compagnie de Jésus ».

 

 

2016

5 janvier 2016 : Léo Botton (EHESS) : « Réflexions sur l’usage heuristique de l’« écriture freudienne » et de la réflexion psychanalytique lacanienne dans l’œuvre de Michel de Certeau ».

19 janvier 2016 : Pierre-Antoine Fabre (EHESS) : « Michel de Certeau et l’ars moriendi, entre le XVIIe siècle et l’extrême contemporain ».

2 février 2016 : Yvon Tranvouez (Université de Bretagne occidentale) : « Un jésuite dans les réseaux de la gauche catholique : les aléas du militantisme ».

16 février 2016 : « Certeau d’un siècle à l’autre (XVIIe-XXe) » : interventions de Vincent Delecroix, Luce Giard, Claude Langlois, Denis Pelletier, François Tremolières.

15 novembre 2016 : Dominique Salin (Centre Sèvres) : « Michel de Certeau et les Exercices spirituels ».

29 novembre 2016 : Claude Langlois (EPHE) : « Michel de Certeau au séminaire de Jean Orcibal (1957-1963) : une génération cléricale singulière ».

13 décembre 2016 : Dominique Julia (CNRS-EHESS) : « Un débat historiographique. Magistrats et sorciers en France au XVIIe siècle. Une analyse de psychologie historique : la thèse de Robert Mandrou (Paris, 1968) et sa critique par Michel de Certeau (1969) ».

 

 

2015

24 novembre 2015 : Denis Pelletier (EPHE) : « Michel de Certeau et “ l’expérience religieuse”.

8 décembre 2015 : François Trémolières (Université Paris-Ouest) : « Michel de Certeau et Henri de Lubac ».