33 (0)1 49 60 40 66

gyss

 

Chargée de recherche CNRS

 

 

Courriel : c_gyss(at)hotmail.com

 

Historienne de l’art et sinologue de formation, Caroline Gyss est entrée au CNRS en tant que chercheur en 1982.

Spécialiste de l’image religieuse, ses recherches concernent l’iconographie du bouddhisme et du taoïsme, l’étude du panthéon de la Chine prémoderne et moderne dans le contexte liturgique du grand rituel de l’Eau et de la Terre (Shuiluzhai) et interrogent parallèlement les sources littéraires : religieuses, esthétiques et techniques et les œuvres : peintures murales, rouleaux peints et groupes sculptés (14è-20è s.).

Depuis 2008, elle développe au sein du projet collectif du GSRL « La religion des Chinois en France » (Projet Franchir), l’étude des pratiques funéraires des Chinois en contexte de diaspora française. Cette recherche implique un inventaire des tombes chinoises dans les cimetières de Paris et de son agglomération (Père-Lachaise, Thiais, Pantin…) et l’étude de ces sépultures : épigraphie, décors, styles et circuits commerciaux.

 

 

Responsabilités scientifiques

 

  • 1990-1996 : Directrice-adjointe du Centre de Documentation et d’Etude du Taoïsme (CDET) ;
  • 1996-1999 : Membre du GSRL « Groupe de sociologie des religions et de la laïcité », (directeur Jean Baubérot), et directrice-adjointe du GDR « Pékin, ville-sainte » (directeur Kristofer Schipper) ;
  • 2000-2002 : directrice de la FRE 2179 : « Religion et Société en Chine » (EPHE-CNRS)
  • 2002-… retour au sein du GSRL du groupe « Religion et Société en Chine » ;
  • Responsable du programme éponyme au GSRL.Ce programme devient « Religions et Sociétés en Asie orientale » après fusion fin 2004 avec le groupe d’Etudes mongoles et sibériennes (dir. Roberte Hamayon), rattaché au GSRL. Ce nouveau programme s’élargit à des spécialistes du Viêt-Nam, du Japon et du bouddhisme en Russie. Il s’intitule désormais : « Religions et Sociétés en Asie », il est co-dirigé par Marie-Dominique Even (CNRS) et Caroline Gyss.

 

 

Administration de la recherche

 

  • 1991-1995 : membre élue du Comité National de la Recherche scientifique, Secrétaire scientifique de la section 33 « Formation du monde moderne »,
  • 2004-2008 : même mandat et même fonction au sein de la section 33.

 

 

Enseignements

 

  • 1994-1996 : chargée de conférences à l’EPHE (Sciences religieuses);
  • 1996-2000 : chargée de cours à l’Université François Rabelais (Tours); -2003-2004 : chargée de conférences à l’Université de Genève.

 

 

Divers

 

  • Membre du Conseil et du bureau exécutif (trésorière) de la Société Asiatique ;
  • Membre du Conseil scientifique de la revue Mural Art.

 

 

Publications récentes ou sous presse

Ouvrage

 

  • Le Taoïsme – La révélation continue, Gallimard, 2010, 127 pages (co-auteur V. Goossaert), (ISBN 978-2-07-043653-8)
  • Ibid, traduction en japonais (ISBN 978-4-422-21210-4)

 

Articles

 

  • « Jiehua-wenrenhua. Forme et esprit : le jardin en perspectives », CheBing Chiu (dir), Le Jardin du lettré, Paris, 2004, p. 131-149 ;
  • “Taoism and the Arts of China”, in Fabrizio Pregadio (dir.), Encyclopaedia of Taoism, Londres, RoutledgeCurzon, 2008, p. 183-185;
  • « Les divinités d’aspect tantrique dans l’iconographie du « Jeûne de l’Eau et de la Terre », in Vincent Durand Dastès (éd.), Empreintes du tantrisme en Chine et en Asie orientale : Imaginaires, rituels, influences, sous presse.
  • « Mourir en France : les tombes chinoises des cimetières parisiens comme source socio-historique », in Anne Fornerod (éd.), Le pluralisme dans les cimetières : Actes de colloque (2011), Strasbourg, sous presse.