33 (0)1 49 60 40 66

Mathieu Gervais

Post-doctorant

 

Politiste et sociologue

Courriel : mathieu.gervais(a)ymail.com

 

https://ephe.academia.edu/MathieuGervais

 

 

Thèmes de recherche / Research fields

 

– Sociologie des agriculteurs ; sociologie des religions.

– Histoire et pensée politiques des mouvements paysans ; modernisation, écologisation, sécularisation, colonisation de l’intérieur.

– Modernité du religieux : lien entre pratique et éthique.

– Rapports à la nature : histoire et sociologie de la nature et de l’écologie ; nature et religion.

 

– Rural sociology ; sociology of religions

– Modernization and secularization in rural areas

– Nature & Religion

 

 

Biographie / Biography

 

Diplômé de SciencesPo Paris (master de science politique, 2009) et de l’EPHE (doctorat de sociologie, 2015), Mathieu Gervais explore les liens entre rapports à la nature et mutations contemporaines du religieux. À travers l’étude historique et sociologique de la modernisation agricole et des dynamiques contemporaines de l’agriculture française, il questionne les liens entre religion, spiritualité et pratiques agricoles. Ces terrains nourrissent un travail plus théorique autour du statut de la norme et de l’altérité dans les sociétés européennes contemporaines. L’évolution des pratiques agricoles en même temps que l’évolution de la place symbolique et politique de l’agriculture sont questionnées en même temps que les transformations des modes de croire et de savoir.

Membre de la Société Internationale de Sociologie des Religions (SISR) et de la Société Européenne pour la Sociologie Rurale (SESR), Mathieu Gervais est rattaché au GSRL ainsi qu’au Laboratoire de Changement Social et Politique de Paris 7.

Ancien représentant des doctorants et membre du conseil de laboratoire du GSRL, il a coorganisé plusieurs colloques et journées d’études internationaux et animé pendant un an un séminaire de recherche sur « Écologie et Religion » (partenariat Campus Condorcet, GSRL-EPHE, MSH, Paris 1).

Qualifié en sociologie et en science politique, Mathieu Gervais a été pendant deux ans Ater à l’université de Bordeaux en science politique, rattaché au Centre Montesquieu de Recherche Politique. Il a enseigné la sociologie et la science politique à Paris-Est-Marne-la-Vallée et à Paris 1 et enseigne encore ces matières à l’Institut Catholique de Paris. Il est chargé du séminaire d’« Histoire moderne des religions » à l’École Polytechnique depuis 2015, intervient dans le séminaire de sociologie des religions EHESS-EPHE et est en charge du cours de « sociologie des religions » à l’Institut Théologique Protestant de Paris (IPT).

 

 

Mathieu Gervais holds a Master degree in political science from Sciences Po-Paris (2009) and a PhD of sociology from the EPHE (2015). His research focuses on how contemporary evolutions challenge the way nature, religion and social order are co-produced. Thus, he studies agriculture as a case study of these evolutions, in order to grasp the connections between religion, spirituality, nature and farmers practices. He uses the tools of political science (socio-history, history of ideas and political sociology) and sociology (rural sociology, sociology of religion, sociology of professions), and combines qualitative observations and discourse analyses with work on archives.

Mathieu Gervais is a member of the ISSR and of the ESRS. He is presently member of the GSRL and of the LCSP. A former doctoral students delegate, he organized several international conferences and won a “Campus Condorcet” funding for the organization of a seminar on “Ecology & Religion” in 2015.

Mathieu Gervais taught political science and sociology in several universities. Between 2013 and 2015, he has been working as an Ater (Research and Teaching Assistant) at the University of Bordeaux, in the Center Montesquieu for Politcal Research. He currently teaches History of religion at the École Polytechnique, Political Sociology at the Paris Catholic Institute and Sociology of Religion at the Protestant Institute of Theology.

 

 

Publications

 

Ouvrages

 

Avec Ludovic Bertina, Romain Carnac et Aurélien Fauches, Nature et Religions, Actes du colloque de février 2012, CNRS éditions, Paris, 2013, 223 p.

 

 

Articles

 

« Changement social et figure du paysan dans la pensée d’Ernst Bloch », Écologie & Politique, n° 53, novembre 2016, p. 165-182.

 

– « Croyants de nature ? Sociologie religieuse de l’Agriculture paysanne », Études rurales, n° 197, janvier-juin 2016, p. 177-194.

 

– « Le rural comme espace d’émergence d’un paradigme militant décolonial », Mouvements, n° 84, Hiver 2015, p. 74-81.

 

– « Le paysan dans l’imaginaire écologique : l’utopie rustique d’Henri Mendras », Revue du MAUSS 2/2013 (n° 42), p. 339-353.

 

 

Chapitres d’ouvrage

 

« L’hybridation entre christianisme et marxisme dans le mouvement paysan des années 1970 », in Eric Doidy et Matthieu Gateau (dir.), Reprendre la terre. Agriculture et critique sociale, Rennes, PUR, 2017 (à paraître).

 

– « L’agriculture paysanne : la nature est-elle de gauche ? », in Olivier Hanse, Annette Lensing et Birgit Metzger (dir.), Mission écologie : tensions entre conservatisme et progressisme dans une perspective franco-allemande / Auftrag Ökologie: konservativ-progressive Ambivalenzen in deutsch-französischer Perspektive, Berne, Peter Lang, 2017 (à paraître).

 

– « Penser l’éternité et agir au présent : l’histoire dans le mouvement paysan et dans la pensée de J. Ellul », in Patrick Troude-Chastenet (dir.), Comment peut-on (encore) être ellulien au XXIe siècle, Actes du colloque de juin 2012, Paris, La Table Ronde, 2014, p. 424-443.

 

 

Communications

 

– « La religion dans une perspective postcoloniale : contribution à un dépassement de l’opposition scientificté/spiritualité », Scientificité et spiritualité dans les agricultures alternatives, UNIL, CNRS, Lausanne, 14/12/2017.

 

– « Quand le religieux s’en mêle : l’écologie entre sub- et post-politique », Une autre histoire des modernisations agricoles au XXe s., CAK, EHESS, AgroParisTech, Paris, 15/09/2017.

 

– “Spirituality as a knowledge for changing forms of farming?”, The XXVII European Society for Rural Sociology Congress, Cracovie, 25/07/2017.

 

– « Quand le religieux s’en mêle : l’écologie entre sub- et post-politique », Congrès ISSR-SISR, Lausanne, 04/07/2017.

 

– « La spiritualisation est-elle une dépolitisation ? Réflexions sur la sociologie et la théorie politique d’une écologie contemporaine. », Vers une spiritualisation de l’écologie, UNIL, Lausanne, 10/04/2017.