Docteur associé

 

 

Ali Kemal Dogan étudie les relations entre le pouvoir politique et la religion. Plus précisément, son intérêt académique se focalise sur le gouvernement du religieux, l’aménagement politique de la religion dans l’espace et dans les institutions publiques et la géométrie variable de la laïcité, particulièrement en Turquie (ces axes de recherche s’inscrivant dans les thématiques L’État et la société face à la diversité culturelle et religieuse et Islam, politique et sociétés).

 

 

Ali Kemal Dogan s’intéresse principalement aux différents aspects des mutations de la laïcité turque, notamment l’évolution récente de la Direction des affaires religieuses (le Diyanet ) qui expérimente une double transformation, nationale et transnationale. Son rôle national de gestion de l’islam se renforce davantage avec une action publique croissante, comme l’indique tout dernièrement l’autorisation donnée aux Muftis de célébrer les mariages civils depuis le 3 octobre 2017. Dans le même temps, le Diyanet est devenu un organisme à visée internationale, un outil diplomatique renforçant les liens « culturels, historiques et religieux » avec l’Asie centrale, dans les Balkans mais aussi dans plusieurs pays d’Afrique, le Sénégal, le Mali et le Burkina-Faso. Ses objectifs et activités sont variés : formations des imams, offre de bourses pour des étudiants théologiens qui font leurs études supérieures en Turquie. Ainsi, le Diyanet cherche à s’imposer comme une organisation transnationale et un interlocuteur sur les questions d’Islam. Cette double transformation du Diyanet a des conséquences au niveau théorique car son statut en tant qu’ institution d’un État laïque spécialisé dans des questions religieuses s’exprime davantage en tant qu’ Institut de l’Islam mettant donc en question l’aspect de neutralité de la laïcité.

 

 

Un autre axe de recherche, indirectement lié au précédent, est l’étude de l’extension de la sphère démocratique turque hors de ses frontières à travers le vecteur religieux. Cette étude concerne les différentes activités politiques menées par les partis politiques turcs à l’étranger, à destination des électeurs turcs émigrés en Europe.

 

 

Ces recherches sur la transnationalisation de l’espace partisan turc au niveau européen se focalisent sur l’analyse de la mobilisation des membres des partis politique turcs et leurs activités politiques en France. La construction de l’identité politique chez ces partisans et chez les acteurs politiques locaux et les différentes formes de leur mobilisation dans le cadre de différentes organisations comme les associations et les fondations des mouvements religieux constituent le premier point de la réflexion d’Ali Kemal Dogan dans ce projet de recherche.

 

 

 

 

Publications

 

 

Ouvrages :

 

 

Les minorités religieuses comme analyseur de la laïcité turque : l’évolution de la laïcité sous le gouvernement de l’AKP, Presses universitaires d’Aix-Marseille, 2016.

 

 

Vers une confessionalisation des enjeux politiques en Turquie?, Presses Universitaires Européennes, 2015.

 

 

 

Articles dans des revues à comité de lecture :

 

 

– « Between Inclusion and Exclusion. Being Jewish in Contemporary Turkey», in Contemporary Jewry “Transformation and Evolution in the Jewish World: Judaisms and Judaicities in Contemporary Societies”, (en cours d’évaluation)

 

 

– “Public Policy of Religion in Turkey”, Journal of European Theoretical and Applied Studies, Vol 2, No.1, 2016.

 

 

– « L’enseignement de l’islam en Turquie : un enjeu politique ? », Annuaire Droit et Religion, Presses universitaires d’Aix-Marseille, volume 8, Année 2015-2016.

 

 

– Ali Kemal DOGAN, Umit YAZMACI, Direction du Dossier Droit et religion en Turquie aujourd’hui, « Laiklik: Une Laicité comme des autres ? Introduction », Annuaire Droit et Religion, Presses universitaires d’Aix-Marseille, volume 6, Année 2012-2013.

 

 

– « Accommodement des minorités en Turquie », Dossier Droit et religion en Turquie aujourd’hui, Annuaire Droit et Religion, Presses universitaires d’Aix-Marseille, volume 6, Année 2012-2013.

 

 

 

Articles dans des ouvrages collectifs :

 

 

– « Vers une confessionnalisation des enjeux politiques en Turquie ? », (dans) Pierre-Jean Luizard (dir), Les polarisations politiques et confessionnelles : la place de l’islam dans les “transitions” arabes”, RomeTre Press Editions, Rome, 2014. (Article repris dans : Editions Universitaires Européennes, Octobre 2015.)

 

 

– « La politique religieuse de l’AKP : le cas des alévis », (dans) Emel PARLAR, Ata AYATI (dir.), Turquie – La politique turque en questions: entre imperfections et adaptations, L’Harmattan, Paris, 2012.

 

 

Articles dans des revues sans comité de lecture, rapports de recherches :

 

 

– “Sirk Aynasında Charlie Hebdo Saldırısı ya da Fransız Yurttaş-Cihatçıları Anlamak ” (Looking at Charlie Hebdo Attact on Circus Mirror or Analyzing the French Jihadists), Birikim, 30.01.2015.

 

 

– « L’AKP et l’évolution de la laïcité en Turquie », Turquie : Changement de Cap ? Moyen-Orient, n°9, Janvier-Mars 2011.

 

 

 

CV de M. Dogan