33 (0)1 49 60 40 66
9782213685762-X
Résister. Par les mots et dans l’action ; avec ou sans armes. C’est ce que firent les protestants français au cours de la Deuxième Guerre mondiale, après avoir pris leurs distances à l’égard du pacifisme et de certaines équivoques du régime de Vichy.
 
Forts de leur connaissance de la situation religieuse allemande et de leurs liens privilégiés avec des figures de la résistance spirituelle, dont le théologien Karl Barth, ils se montrèrent lucides face au nazisme. Et, forts de leur mémoire huguenote, ils se rangèrent parmi les premiers défenseurs des juifs. Pourtant, à leur tête, et parmi d’autres pasteurs ou membres des classes dirigeantes, Marc Boegner tarda à s’éloigner d’un maréchal Pétain auquel le liait une connivence initiale.
 
En suivant l’engagement de ces hommes et de ces femmes, Patrick Cabanel retrace l’histoire de cette minorité sentinelle qui tenta d’alerter la France puis de se tenir aux côtés des nouveaux persécutés, dans les camps de Vichy comme dans les terres de refuge.
Patrick Cabanel, membre statutaire du GSRL est directeur d’études à l’École pratique des hautes études. Il s’est particulièrement intéressé à la IIIe République et au protestantisme à propos desquels il a écrit de nombreux ouvrages de référence, dont Histoire des protestants en France (Fayard, 2012).