Chercheuse associée au GSRL

 

Historienne, Juifs de France, Maghreb et pourtour méditerranéen

 

Courriel : valerieassan[at]orange.fr

Adresse : Groupe Sociétés, Religions, Laïcités — CNRS Site d’Ivry-sur-Seine — 27, rue Paul-Bert — 94204 Ivry-sur-Seine Cedex

Page academia : https://ephe.academia.edu/ValérieAssan

 

Domaines de recherche

 

Histoire des Juifs (XIXe – XXe s.) : France, Maghreb, pourtour méditerranéen

Consistoires israélites– Personnel rabbinique en France et en Algérie – Loi de Séparation en Algérie coloniale – Antisémitisme en Algérie coloniale – Saint-simonisme en Algérie

Nationalité, citoyenneté, protection dans l’Empire colonial français – Minorités et empires – Alliance israélite universelle

Histoire, mémoire, patrimonialisation

 

Valérie Assan est docteur en histoire, agrégée de lettres classiques, chercheuse associée au Groupe Sociétés, Religions, Laïcités.

Son doctorat, préparé à l’Université Paris 1 sous la direction de Catherine Nicault, était consacré aux mutations des communautés juives algériennes à l’époque coloniale (Les Consistoires israélites d’Algérie au XIXe siècle : « l’alliance de la civilisation et de la religion » (prix 2011 de thèse d’études juives en langue française de la Société des Études juives ; publié chez Armand Colin en 2012).

Ses thèmes de recherche concernent les mutations des sociétés juives du Maghreb et du pourtour méditerranéen à l’époque contemporaine. Elle a d’abord travaillé sur l’exportation au Maghreb colonial du système consistorial français, ce qui l’a conduite à étudier les mutations du personnel rabbinique en France et en Algérie, le statut juridique des « indigènes » en Algérie et l’antisémitisme colonial, mais aussi les saint-simoniens et l’Algérie, notamment Gustave d’Eichthal.

Tout en élargissant son étude aux transferts du modèle français d’émancipation des Juifs et à l’action de l’Alliance israélite universelle dans le bassin méditerranéen, elle axe actuellement ses recherches sur le statut juridique des Juifs et, plus largement, des minorités dans l’Empire colonial français et ses marges. Coorganisatrice en 2016 d’un colloque international, soutenu par le Labex HaStec, sur les minorités en Méditerranée au XIXe siècle, elle vient de coordonner, avec Bernard Heyberger et Jakob Vogel, un ouvrage collectif sur cette thématique (à paraître en 2018).

Conseillère scientifique pour l’exposition « Juifs d’Algérie », présentée en 2012-2013 au Musée d’art et d’histoire du judaïsme (commissaire : Anne-Hélène Hoog), elle travaille également sur les dynamiques de l’histoire et de la mémoire dans la transmission du passé juif.

Membre du comité de rédaction de la revue Archives juives. Revue d’histoire des Juifs de France depuis 2004, adjointe (de 2014 à 2017) de la rédactrice en chef Catherine Nicault, elle est actuellement, avec Heidi Knörzer, corédactrice en chef de cette revue.

Enseignante dans un lycée parisien, elle a été qualifiée aux fonctions de maître de conférences par la section 22 du CNU (en 2011 et 2016). Elle a été chargée de cours en histoire contemporaine à l’Université de Reims Champagne-Ardenne de 2011 à 2014.

 

Valérie Assan is PhD graduate in modern and contemporary history and an associated researcher at the GSRL (EPHE-CNRS, France).

Her PhD dissertation, prepared at the University of Paris 1 (Panthéon-Sorbonne) under the direction of Professor Catherine Nicault, was devoted to the mutations of Algerian Jewish communities in colonial times (The Jewish Consistories of Algeria in the 19th century:”The alliance of civilization and religion”, published in 2012 by Armand Colin; the 2011 prize for a thesis on Jewish studies in French of the Société des Études juives).

Her fields of research concern the transformations of Jewish societies in the Maghreb and around the Mediterranean in contemporary times. She first worked on the export to the colonial Maghreb of the French consistory system, which led her to study the changes of rabbinic personnel in France and Algeria, the legal status of the “natives” in Algeria and colonial anti-Semitism, but also the Saint-Simonians and Algeria, notably Gustave d’Eichthal.

While keeping her work on the transfers of the French model of Emancipation of Jews and on the action of the Alliance israélite universelle in the Mediterranean, she is currently focusing her research on the legal status of Jews and, more broadly, minorities in the French colonial Empire and its margins. Co-organizer in 2016 of an international conference, supported by the HaStec Labex, on minorities in the Mediterranean in the 19th century, she has just edited, with Bernard Heyberger and Jakob Vogel, a collective book on this subject (to be published in 2018).

Scientific advisor for the exhibition “Jews of Algeria”, presented in 2012-2013 at the Musée d’art et d’histoire du judaïsme in Paris (Commissioner: Anne-Hélène Hoog), she is also interested in the dynamics of history and memory in the transmission of the Jewish past.

Member of the editorial board of the journal Archives juives. Revue d’histoire des Juifs de France since 2004, assistant editor (from 2014 to 2017) of the editor-in-chief Catherine Nicault, she is currently, with Heidi Knörzer, co-editor-in-chief of this journal.

 

 

Publications récentes / Some recent publications

 

“The Transmission of the Jewish Past in France through the Prism of Community Organizations”, Contemporary Jewry, vol. 37, special issue, 2017, pp. 1-12.

« Historiographie du personnel rabbinique en France » in Dominique Avon (dir.), Faire autorité. Les religions dans le temps long et face à la modernité, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017, pp. 81-88.

Notice Oualid (William) in Roland Recht et Jean-Claude Richez (dir.), Dictionnaire culturel de Strasbourg 1880-1930, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2017.

« Les Juifs en Algérie. Avancées récentes de la recherche », Hespéris-Tamuda, Aomar Boum, Jessica Marglin (dir.), Jews of Morocco and the Maghreb : History and Historiography, vol. LI, fasc. 2-3 (numéro spécial), 2016, pp. 265-282.

« Une minorité indigène entre citoyenneté et exclusion : les Juifs en Algérie coloniale » in Anne-Claire de Gayffier-Bonneville, Samia El Mechat, Éric Gojosso (dir.), Les Minorités ethniques, linguistiques et/ou culturelles en situation coloniale et postcoloniale (XVIIIe-XXIe siècles), Actes du colloque organisé à l’Univ. de Poitiers par le RICODE, l’IHTP et le CERMOM, 27-28 mars 2014, Poitiers, Faculté Droit & Sciences sociales, Université de Poitiers, Paris, LGDJ, 2015, pp. 33-42.

« Gustave d’Eichthal en Algérie. Entre utopie saint-simonienne et quête des origines (1838-1839) », Archives des sciences sociales des religions, n° 169, janv.-mars 2015, pp. 335-350.

« Les rabbins de France et d’Algérie face à la ‘mission civilisatrice’ », in Joëlle Allouche-Benayoun, Geneviève Dermenjian (dir.), Les Juifs d’Algérie : Une histoire de ruptures, Aix-en-Provence, Presses universitaires de Provence, coll. « Le temps de l’histoire », 2015, pp. 63-73.

« Les livres de cuisine juive : à la recherche d’un monde perdu ? », co-écrit avec Sophie Nizard, Archives juives. Revue d’histoire des Juifs de France, 47/1, 1er sem. 2014, pp. 113-131.

« Charité et philanthropie des communautés juives d’Algérie au XIXe siècle », Cahiers de FRAMESPA, 15, 2014, mis en ligne le 01 avril 2014, URL : http://framespa.revues.org/2828

« Israël William Oualid, juriste, économiste, professeur des Universités », Archives juives. Revue d’histoire des Juifs de France, 46/1, 1er sem. 2013, pp. 130-143.

Les Consistoires israélites d’Algérie au XIXe siècle. « L’alliance de la civilisation et de la religion », Paris, Armand Colin, coll. « Recherche », 2012.

 

 

À paraître prochainement / Forthcoming

 

« L’Alliance israélite universelle : une enfant des Lumières en Orient ? » in « Lumières juives et éducation », dossier coord. par Sophie Nordmann, Le Télémaque, 2017/2 (n° 52).

Minorités en Méditerranée au XIXe siècle. Identités, identifications, circulations, ouvrage collectif do-dirigé avec Bernard Heyberger et Jakob Vogel (2018).

« Le statut juridique des Juifs algériens dans l’Empire français et ses marges » in Valérie Assan, Bernard Heyberger et Jakob Vogel (dir.), Minorités en Méditerranée au XIXe siècle. Identités, identifications, circulations (2018).

« L’influence du modèle consistorial sur les communautés juives d’Orient et du Maghreb », Archives juives. Revue d’histoire des Juifs de France, dossier « Regards extérieurs sur la France et le modèle du judaïsme français », 51/1, 1er sem. 2018.

« Gustave d’Eichthal, du judaïsme à la religion saint-simonienne », Archives des sciences sociales des religions, dossier sur les reconfigurations religieuses, autour d’Henri de Saint-Simon et d’Auguste Comte.

 

 

Affiliations

 

Commission française des archives juives ; Société des Études juives ; Société d’histoire des Juifs de Tunisie et d’Afrique du Nord ; Association française d’histoire religieuse contemporaine ; Association française des sciences sociales des religions.

 

 

Mots clés

 

Histoire des Juifs – Maghreb – Algérie coloniale – France – Rabbins – Consistoires israélites – Émancipation – Saint-simoniens en Algérie – Loi de Séparation – Antisémitisme – Alliance israélite universelle – Nationalité – Citoyenneté – Protégés français – Histoire – Mémoire – Patrimonialisation.

History of Jews – Maghreb – Colonial Algeria – France – Rabbis – Jewish Consistories – Saint-simoniens in Algeria – Emancipation – 1905 Law of separation between Church and the State – Antisemitism – Alliance israélite universelle- Nationality – Citizenship – French Protected Persons – History – Memory – Patrimonialization.

 

 

Liste des publications