Illustration . pour l'article du Monde des livres - Valentine Zuber
© David Lachapelle. Courtesy Galerie Templon, Paris

 

Depuis quelques années, le christianisme semble s’interroger sur la place qu’il occupe dans l’Europe du XXIe siècle. Doit-il se replier, s’opposer frontalement aux évolutions de la société ou s’adapter, au risque de se perdre ? À l’heure où, en France, la progression du catholicisme conservateur semble à nouveau poser la question de l’acceptation de la République laïque par les Églises, « Le Monde des livres » a rencontré deux intellectuels dont les travaux, loin des tentations de rupture et des polémiques binaires, montrent la richesse du débat religieux et la profondeur des renouvellements en cours. Valentine Zuber, historienne, directrice d’études à l’École Pratique des Hautes Études, à Paris, spécialiste de la laïcité et de la liberté religieuse, signe L’Origine religieuse des droits de l’homme, une impressionnante synthèse de l’histoire de l’intégration des valeurs démocratiques dans les doctrines protestante et catholique. Christoph Theobald, jésuite, professeur de théologie au Centre Sèvres, à Paris également, rédacteur en chef de la revue Recherches de science religieuse, est l’auteur d’une oeuvre théologique importante. Ses deux nouveaux livres, Donner un à-venir à la théologie et Urgences pastorales, multiplient les audaces théoriques au service d’un catholicisme inventif, mobile, en constante métamorphose …/…

 

Logo du pictogramme pdf
Lire l’interview de Valentine Zuber dans Le Monde des livres