33 (0)1 49 60 40 66

 

Jeudi 15 février 2018 de 14 h à 16h30

GSRL – Salle de Conférence

 

Dionigi Albera

Priez pour nous et pour les musulmans » : 150 ans de mixité religieuse dans la basilique de Notre-Dame d’Afrique à Alger

 

“Dans l’intervention j’examinerai certains aspects de la construction symbolique de la figure de la Vierge Marie, à la frontière entre deux univers religieux. Plus particulièrement je concentrerai l’attention sur une zone de contact entre le christianisme et l’islam, matérialisée dans l’histoire d’un important sanctuaire marial au Maghreb, la basilique de Notre-Dame d’Afrique à Alger. Depuis longtemps ce site de pèlerinage catholique attire également des fidèles musulmans. Initialement, ces manifestations interreligieuses se sont développées au sein de l’Etat colonial français, où une minorité chrétienne dominait une vaste majorité musulmane. Ensuite, elles ont continué après l’indépendance de 1962, même si la construction de l’Etat postcolonial se caractérisait par une forte poussée vers l’homogénéisation de la population d’un point de vue religieux.

Se dessine ainsi une stabilité surprenante de la fréquentation mixte de Notre-Dame d’Afrique depuis environ 150 ans, malgré le changement des contextes politiques, sociaux et culturels. Dans le sanctuaire, le partage du même espace par des groupes religieux distincts s’est poursuivi même dans les périodes les plus tragiques, marquées par le conflit et la violence. Cette organisation pacifique de la vie quotidienne dans le sanctuaire s’inscrit dans une histoire complexe de relations de pouvoir et dans un réseau de symboles et de significations souvent contradictoires.”