Giulia Marotta est une post-doctorante au GSRL depuis octobre 2012.

Après un master en anthropologie culturelle et ethnologie (Université de Palerme), elle a obtenu un doctorat européen en histoire (Université de Palerme, Université de Savoie et Albert-Ludwigs-Universität de Freiburg im Breisgau) avec une thèse sur le rapport entre les philosophies personnalistes et les diverses conceptions de l’antiquité et de la tradition au XIXème siècle.

Elle est membre de plusieurs réseaux scientifiques internationaux, dont le CEMES (Centre for Modern European Studies, Université de Copenhague) et la SISRI (École Internationale de Recherche Interdisciplinaire, Université pontificale de la Sainte-Croix).

Ses principaux thèmes de recherche sont l’histoire du christianisme moderne et contemporain, le rapport entre christianisme et modernité, et entre religion et politique.

Son projet actuel porte sur le lien entre l’histoire intellectuelle du catholicisme au XIXe siècle (en particulier la pensée de J. H. Newman) et les enjeux historiographiques des herméneutiques du Concile Vatican II.

 

Télécharger le CV de G. Marotta